Le concept APA, défini par Clermont Simard en 1977, est aujourd’hui reconnu internationalement dans les milieux universitaires et professionnels comme un champ de connaissances pluridisciplinaires associant les validations scientifiques des effets produits par le mouvement aux méthodes d’enseignement, de réentraînement, d’éducation, ou de réadaptation, du professionnel en APA auprès des personnes ayant des besoins spécifiques (personnes handicapées, malades chroniques, en difficulté sociale, et seniors).

Le concept APA : définition

« L’activité physique adaptée (APA) correspond à une intervention professionnelle qui relève d’une formation universitaire spécifique (filières APA et Santé des UFR STAPS, niveau licence et mastère). Elle mobilise des connaissances scientifiques pluridisciplinaires pour analyser les ressources et les besoins spécifiques des populations et concevoir des dispositifs et des projets d’intervention qui utilisent des activités physiques adaptées à des fins d’éducation, de prévention, de promotion de la santé et d’intégration, en articulation avec d’autres professionnels de la santé, de l’éducation ou du développement social ».

Plan National de prévention par l’Activité Physique ou Sportive (PNAPS), RETROUVER SA LIBERTÉ DE MOUVEMENT – Jean-François Toussaint, 2008

Historique du concept APA

Nés au Québec, à partir de l’évolution de la discipline « éducation physique », sigles et concepts APA ont une origine professionnelle et universitaire datant du milieu des années 1970. Ce sont des professionnels des secteurs sociaux, en charge de personnes ayant des besoins spécifiques, qui sollicitent des enseignants chercheurs en éducation physique des universités de Laval, de Montréal, de Trois-Rivières et de Sherbrooke, pour les aider à développer des connaissances positives sur ces publics et faciliter ainsi leur intégration sociale, et conditions de vie.
En 1979, le concept APA est introduit en Europe lors du second congrès de la FIAPA (Fédération internationale en activité physique adaptée)/IFAPA (International Federation Adapted Physical Activity), organisé par Jean-Claude De Potter à l’université Libre de Bruxelles. Il créera, en 1986, l’European Association for Research into Adapted Physical Activity (EARAPA) et recueillera le soutien de la communauté européenne (programmes ERASMUS—SOCRATES) afin de développer plusieurs formations universitaires européennes en APA.
En 1992, en France, le concept APA est officiellement reconnu comme un champ appartenant à la 74e section du Conseil national des universités (CNU) et le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. En 2007, le sigle APA est élargi à celui d’APA-S, « Activité Physique Adaptée & Santé » (cf. Livre Blanc de Malte, 2007).

APA & instances représentatives

A ce jour, deux instances principales représentent les APA en France :

  • L’AFAPA (Association Francophone en APA), créée en 1997, rassemble des enseignants universitaires de la filière STAPS APA. L’objectif principal de cette association est de promouvoir l’organisation régulière de journées scientifiques en APA d’expression francophone.
  • La SFP-APA (Société Française des Professionnels en APA), est une association loi 1901, créée en 2007 par et pour les professionnels en activités physiques adaptées issus de la filière STAPS. La formation universitaire est le point fort de l’association dont les finalités sont de développer les savoirs et savoirs pratiques, propres aux métiers de ces professionnels par la mise en valeur des expériences de terrain, et des conceptions pédagogiques et scientifiques en lien avec les APA. De par son nombre d’adhérents et son étendue géographique, la SFP-APA est une association représentative des professionnels en APA dotée d’un pouvoir de représentation auprès des instances publiques et privées.